Actualités Biographie Filmographie Théâtre Télévision Presse Articles de presse sur le film «Ouaga Saga» Articles de presse sur le film «Sia, le rêve du python» Articles de presse sur le film «Keïta! l'héritage du griot» Articles de presse sur l'oeuvre et les activités de Dani Kouyaté Contact Liens
Plan du site À propos de ce site
 

Dani Kouyaté vu par la presse

Retour à la page presse

Télérama – France – 15 juin 2002
«Sia, le rêve du python» - Inspirée d'une vieille légende africaine, une fable politique burkinabée aux accents shakespeariens.

Un mythe africain très ancien raconte qu'un Dieu serpent dévorait des jeunes filles vierges, et assurait en échange la prospérité de tout leur peuple. Mais un jour, le fiancé de celle qui devait être sacrifiée en offrande décida de tuer le Dieu serpent... Cette légende a-t-elle encore un lien avec nos vies d'aujourd'hui et nos envies de spectateurs? Pour Dani Kouyaté, cela ne fait aucun doute, et il l'affirme d'abord à travers un sage avertissement de Jean Cocteau: «C'est le privilège des légendes d'être sans âge.» Le poète et cinéaste français se sentirait sûrement chez lui dans ce film venu du Burkina Faso, plein d'imagination et de liberté. Ici, le cinéma africain s'aventure au-delà de ses repères habituels: le petit village rural, décor immuable, est aussi un royaume gardé par des soldats portant des uniformes d'une délicatesse quasi féerique. Un gamin des rues court derrière un petit prince vêtu d'or, fils de l'empereur Kaya Maghan, et les prêtres dévoués au Dieu serpent se cachent sous des capes noires qui semblent empruntées aux Seigneurs de Sith, maîtres du côté obscur de la Force dans La Guerre des étoiles... La jeune vierge qu'ils viennent chercher s'appelle Sia. Sans même avoir besoin de l'aide de son fiancé, elle fuit et se rebelle contre la tradition barbare. C'est une fille d'aujourd'hui.

Le mélange de costumes, des pagnes aux parures de contes, accompagne donc un brassage des époques, et même des histoires. Car le mythe du Dieu serpent devient rapidement une affaire de pouvoir politique. Des plus sanglante. Le mystère des rites magiques est en effet une sinistre comédie destinée à maintenir le peuple dans la crainte et l'obéissance. Mais la révélation de cette manipulation n'aboutit qu'à un inutile coup d'Etat: le terrible chef des armées (interprété par Sotigui Kouyaté, grand acteur et oncle du réalisateur) prend le pouvoir pour imposer une nouvelle version de la légende du Dieu serpent, toujours glorieuse et toujours trompeuse. Le mensonge se perpétue et demeure l'instrument favori de ceux qui gouvernent, et peut-être aussi l'opium préféré de tous les peuples. Si ce système dure depuis des siècles, c'est que tout le monde doit y trouver un bénéfice, suggère Dani Kouyaté. Mais sa fable résolument politique ne se résout pas à un message désabusé.

Dans ce monde d'hommes, religieux, militaires et dignitaires en tous genres, la belle Sia a certes été manipulée, abusée, mais elle ne s'est pas révoltée en vain. Elle retrouve sa liberté en s'excluant de cette société où les jeux sont faits, et prend la place du fou, le seul homme qui l'a aidée. C'est désormais elle qui fera entendre la vérité, cette folie. L'atmosphère du film finit ainsi par évoquer, autre télescopage culturel séduisant, certaines piè-ces de Shakespeare où la farce, le rêve et la folie se mêlent pour raconter l'histoire des hommes. Le théâtre est d'ailleurs directement lié à Sia, le rêve du python, qui est l'adaptation d'une pièce, et en hérite parfois un peu de lourdeur, quand trop de paroles figent le rythme du cinéma. Mais la ronde des personnages a une intensité dramatique théâtrale au meilleur sens du terme. Et, dans sa mise en scène, Dani Kouyaté en a retenu une belle leçon: la force de représentation. C'est aussi ce qu'il a su garder du charme des contes: la beauté des images.

Frédéric Strauss
www.telerama.fr

Retour à la page presse

Recommander ce site à un amiImprimer cette page
Page générée en: 0.0001 seconde(s) Haut de la page actualités | biographie | filmographie | théâtre | télévision | presse | contact | liens
plan du site | à propos de ce site
Cette page a été actualisée la dernière fois le: 01.01.1970