Actualités Biographie Filmographie Théâtre Télévision Presse Articles de presse sur le film «Ouaga Saga» Articles de presse sur le film «Sia, le rêve du python» Articles de presse sur le film «Keïta! l'héritage du griot» Articles de presse sur l'oeuvre et les activités de Dani Kouyaté Contact Liens
Plan du site À propos de ce site
 

Dani Kouyaté vu par la presse

Retour à la page presse

La Liberté – Suisse – 23 novembre 2001 – Les griots face au cinéma
Extrait d'interview menée par Stéphane Gobbo

En Afrique, le griot est la mémoire des peuples. Son rôle est de perpétuer les traditions, de transmettre son savoir aux nouvelles générations. Le griot est un conteur, un musicien... Il doit faire revivre les légendes et rappeler l'histoire de son peuple. Face à un outil comme le cinéma, certains pensent que les griots sont menacés.
Dani Kouyaté, à la fois cinéaste et griot, n'est pas de cet avis.

La Liberté:
Quelle est votre position, en tant que griot, face au cinéma?

Dani Kouyaté:
Le griot est un communicateur, le cinéma est un médium. Les griots doivent par conséquent utiliser le cinéma comme ils ont utilisé par le passé d'autres moyens de communication. Le griot qui n'a que sa voix, son corps et son instrument ne peut survivre. Aujourd'hui les gens regardent la télévision, lisent les journaux, écoutent la radio et vont au cinéma. De façon naturelle, le griot doit s'accaparer ces nouvelles forment de communication et les plier à ses besoins, s'il veut continuer à transmettre son savoir.
C'est une question de vie ou de mort. Mais il doit les utiliser sans s'aliéner.

La Liberté:
Le cinéma est donc un nouvel atout pour un griot...

Dani Kouyaté:
Pour moi le cinéma est un fabuleux médium, un instrument de rêve. Comme le griot est un fantaisiste qui pratique la métaphore et fait rêver, le cinéma devient un outil fabuleux entre ses mains. En tant que jeune griot, je trouve que c'est une chance de l'avoir. Nous sommes à une époque où tout le monde vend son image, via les satellites ou internet. Mais l'Afrique ne fait que consommer. Elle ne propose rien et il faut que cela change. Il n'existe donc pas de contradiction fondamentale entre les griots et le cinéma...

Interview menée par Stéphane Gobbo

Retour à la page presse

Recommander ce site à un amiImprimer cette page
Page générée en: 0.0001 seconde(s) Haut de la page actualités | biographie | filmographie | théâtre | télévision | presse | contact | liens
plan du site | à propos de ce site
Cette page a été actualisée la dernière fois le: 01.01.1970